Courage Ltd v Bernard Crehan and Bernard Crehan v Courage Ltd and Others.

JurisdictionEuropean Union
Celex Number61999CJ0453
ECLIECLI:EU:C:2001:465
Date20 September 2001
CourtCourt of Justice (European Union)
Procedure TypeReference for a preliminary ruling
Docket NumberC-453/99
EUR-Lex - 61999J0453 - FR 61999J0453

Arrêt de la Cour du 20 septembre 2001. - Courage Ltd contre Bernard Crehan et Bernard Crehan contre Courage Ltd et autres. - Demande de décision préjudicielle: Court of Appeal (England and Wales) (Civil Division) - Royaume-Uni. - Article 85 du traité CE (devenu article 81 CE) - Contrat d'achat exclusif de bière - Location de débits de boissons - Entente - Droit à des dommages et intérêts d'une partie au contrat. - Affaire C-453/99.

Recueil de jurisprudence 2001 page I-06297


Sommaire
Parties
Motifs de l'arrêt
Décisions sur les dépenses
Dispositif

Mots clés

1. Concurrence - Ententes - Contrat susceptible de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence - Droit d'une partie au contrat d'invoquer la violation de l'article 85 du traité (devenu article 81 CE) pour obtenir une protection juridictionnelle

(Traité CE, art. 85 (devenu art. 81 CE))

2. Concurrence - Ententes - Contrat susceptible de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence - Droit d'une partie au contrat de demander des dommages et intérêts en réparation d'un préjudice occasionné par l'exécution dudit contrat - Limites

(Traité CE, art. 85 (devenu art. 81 CE))

Sommaire

1. Une partie à un contrat susceptible de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence, au sens de l'article 85 du traité (devenu article 81 CE), peut invoquer la violation de cette disposition pour obtenir une protection juridictionnelle («relief») à l'encontre de l'autre partie contractante.

( voir point 36, disp. 1 )

2. La pleine efficacité de l'article 85 du traité (devenu article 81 CE) et, en particulier, l'effet utile de l'interdiction énoncée à son paragraphe 1 seraient mis en cause si toute personne ne pouvait demander réparation du dommage que lui aurait causé un contrat ou un comportement susceptible de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence. Un tel droit renforce, en effet, le caractère opérationnel des règles communautaires de concurrence et est de nature à décourager les accords ou pratiques, souvent dissimulés, susceptibles de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence.

L'article 85 du traité s'oppose dès lors à une règle de droit national interdisant à une partie à un contrat susceptible de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence, au sens de ladite disposition, de demander des dommages et intérêts en réparation d'un préjudice occasionné par l'exécution dudit contrat au seul motif que l'auteur de la demande est partie à celui-ci.

Toutefois, en l'absence de réglementation communautaire en la matière, il appartient à l'ordre juridique interne de chaque État membre de désigner les juridictions compétentes et de régler les modalités procédurales des recours destinés à assurer la sauvegarde des droits que les justiciables tirent de l'effet du droit communautaire, pour autant que ces modalités ne soient pas moins favorables que celles concernant des recours similaires de nature interne (principe de l'équivalence) et qu'elles ne rendent pas pratiquement impossible ou excessivement difficile l'exercice des droits conférés par l'ordre juridique communautaire (principe d'effectivité).

Sous ces conditions, le droit communautaire ne s'oppose pas à ce que le droit national refuse à une partie, dont il est constaté qu'elle porte une responsabilité significative dans la distorsion de la concurrence, le droit d'obtenir des dommages et intérêts de son cocontractant. En effet, conformément à un principe reconnu dans la plupart des systèmes juridiques des États membres et dont la Cour a déjà fait application, un justiciable ne saurait profiter de son propre comportement illicite, lorsque celui-ci est avéré.

En particulier, il appartient à ladite juridiction d'examiner si la partie qui prétend avoir subi un dommage, en raison de la conclusion d'un contrat susceptible de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence, se trouvait dans une position d'infériorité caractérisée par rapport à l'autre partie, de sorte qu'auraient été sérieusement compromises, voire nulles, sa liberté de négocier les clauses dudit contrat ainsi que sa capacité d'éviter le préjudice ou d'en limiter la portée, notamment en utilisant en temps utile toutes les voies de droit qui étaient à sa disposition.

( voir points 26-27, 29, 31, 33, 36, disp. 2-3 )

Parties

Dans l'affaire C-453/99,

ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application de l'article 234 CE, par la Court of Appeal (England & Wales) (Civil Division) (Royaume-Uni) et tendant à obtenir, dans le litige pendant devant cette juridiction entre

Courage Ltd

et

Bernard Crehan

et entre

Bernard Crehan

et

Courage Ltd e.a.,

une décision à titre préjudiciel sur l'interprétation de l'article 85 du traité CE (devenu article 81 CE) et d'autres dispositions du droit communautaire,

LA COUR,

composée de MM. G. C. Rodríguez Iglesias, président, C. Gulmann, M. Wathelet (rapporteur) et V. Skouris, présidents de chambre, D. A. O. Edward, P. Jann, L. Sevón, Mmes F. Macken et N. Colneric, MM. J. N. Cunha Rodrigues et C. W. A. Timmermans, juges,

avocat général: M. J. Mischo,

greffier: Mme L. Hewlett, administrateur,

considérant les observations écrites présentées:

- pour Courage Ltd, par M. N. Green, QC, mandaté par Mme A. Molyneux, solicitor,

- pour M. Crehan, par MM. D. Vaughan, QC, et M. Brealey, barrister,

mandatés par M. R. Croft, solicitor,

- pour le gouvernement du Royaume-Uni, par M. J. E. Collins, en qualité d'agent, assisté de M. K. Parker, QC,

- pour le gouvernement français, par Mmes K. Rispal-Bellanger et R. Loosli-Surrans, en qualité d'agents,

- pour le gouvernement italien, par M. U. Leanza, en qualité d'agent,

- pour le gouvernement suédois, par Mme L. Nordling et M. I. Simfors, en qualité d'agents,

- pour la Commission des Communautés européennes, par M. K. Wiedner, en qualité d'agent, assisté de M. N. Khan, barrister,

vu le rapport d'audience,

ayant entendu les observations orales de Courage Ltd, représentée par M. N. Green et Mme M. Gray, barrister, de M. Crehan, représenté par MM. D. Vaughan et M. Brealey, du gouvernement du Royaume-Uni, représenté par MM. J. E. Collins et K. Parker, et de la Commission, représentée par MM. K. Wiedner et N. Khan, à l'audience du 6 février 2001,

ayant entendu l'avocat général en ses conclusions à l'audience du 22 mars 2001,

rend le présent

Arrêt

Motifs de l'arrêt

1 Par ordonnance du 16 juillet 1999, parvenue à la Cour le 30 novembre suivant, la Court of Appeal (England & Wales) (Civil Division) a posé, en vertu de l'article 234 CE, quatre questions préjudicielles relatives à l'interprétation de l'article 85 du traité CE (devenu article 81 CE) et d'autres dispositions du droit communautaire.

2 Ces questions ont été soulevées à l'occasion d'un litige opposant la société Courage Ltd (ci-après «Courage») à M. Crehan, débitant de boissons, à propos de livraisons de bière demeurées impayées...

To continue reading

Request your trial
93 practice notes
  • Opinion of Advocate General Saugmandsgaard Øe delivered on 14 November 2019.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 14 November 2019
    ...58 et 61). 28 Voir arrêts du 19 juin 1990, Factortame e.a. (C‑213/89, EU:C:1990:257, point 23) ; du 20 septembre 2001, Courage et Crehan (C‑453/99, EU:C:2001:465, point 26 et point 36, deuxième tiret) ; du 21 novembre 2002, Cofidis (C‑473/00, EU:C:2002:705, point 38), ainsi que du 14 mars 2......
  • Opinion of Advocate General Bobek delivered on 6 May 2021.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 6 May 2021
    ...22 Sentencia de 6 de abril de 1962, de Geus (13/61, EU:C:1962:11), p. 52. 23 Sentencia de 20 de septiembre de 2001, Courage y Crehan (C‑453/99, EU:C:2001:465) (en lo sucesivo, «sentencia Courage»). 24 Sentencia de 30 de enero de 1974, BRT y Société belge des auteurs, compositeurs et éditeur......
  • Opinion of Advocate General Emiliou delivered on 12 May 2022.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 12 May 2022
    ...Law, 8. Aufl., Oxford University Press, Oxford, 2014, S. 421. 28 Vgl. in diesem Sinne Urteil vom 20. September 2001, Courage und Crehan (C‑453/99, EU:C:2001:465, Rn. 20 und die dort angeführte 29 Vgl. in diesem Sinne Schlussanträge des Generalanwalts Geelhoed in der Rechtssache Kommission/S......
  • Arcor AG & Co. KG v Bundesrepublik Deutschland.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 18 July 2007
    ...Edis [1998] ECR I‑4951, paragraphs 19 and 34; Case C‑326/96 Levez [1998] ECR I‑7835, paragraph 18 and the case-law cited therein; Case C‑453/99 CourageandCrehan [2001] ECR I‑6297, paragraph 29; Case C‑255/00 Grundig Italiana [2002] ECR I‑8003, paragraph 33; Case C‑276/01 Steffensen [2003] E......
  • Request a trial to view additional results
86 cases
  • Opinion of Advocate General Bobek delivered on 6 May 2021.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 6 May 2021
    ...22 Sentencia de 6 de abril de 1962, de Geus (13/61, EU:C:1962:11), p. 52. 23 Sentencia de 20 de septiembre de 2001, Courage y Crehan (C‑453/99, EU:C:2001:465) (en lo sucesivo, «sentencia Courage»). 24 Sentencia de 30 de enero de 1974, BRT y Société belge des auteurs, compositeurs et éditeur......
  • Conclusiones del Abogado General Sr. J. Richard de la Tour, presentadas el 22 de abril de 2021.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 22 April 2021
    ...comportamiento susceptible de restringir o de falsear el juego de la competencia (sentencia de 20 de septiembre de 2001, Courage y Crehan, C‑453/99, EU:C:2001:465, apartado 26) cuando exista una relación de causalidad entre el daño sufrido y el acuerdo o la práctica prohibidos por el artícu......
  • GlaxoSmithKline Services Unlimited v Commission of the European Communities.
    • European Union
    • General Court (European Union)
    • 27 September 2006
    ...de Justicia de 1 de junio de 1999, Eco Swiss, C‑126/97, Rec. p. I‑3055, apartado 36, y de 20 de septiembre de 2001, Courage y Crehan, C‑453/99, Rec. p. I‑6297, apartado 20), es evitar que las empresas, al restringir la competencia existente entre ellas o con terceros, incidan desfavorableme......
  • Cartel Damage Claims (CDC) Hydrogen Peroxide SA v Evonik Degussa GmbH and Others.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 11 December 2014
    ...Consejo y al Comité Económico y Social Europeo sobre la aplicación del Reglamento Bruselas I [COM(2009) 174 final], punto 3.5. ( 18 ) Asunto C‑453/99, ( 19 ) Asuntos C‑295/04 a C‑298/04, EU:C:2006:461. ( 20 ) Ibidem, apartado 95. ( 21 ) «Ante la inexistencia de una normativa comunitaria en ......
  • Request a trial to view additional results
9 firm's commentaries
  • Facts are chiels that winna ding*
    • European Union
    • JD Supra European Union
    • 5 September 2012
    ...Court). Judgment of 26 June 2003, 2003 EWHC 1510 (Ch). 111 Courage Ltd v Bernard Crehan and Bernard Crehan v Courage Ltd and Others, Case C-453/99, 2001 ECR I 6297.whitecase.com In this publication, White & Case means the international legal practice comprising White & Case LLP, a New York ......
  • Antitrust, Competition and Economic Regulation Quarterly Newsletter - Autumn 2017
    • European Union
    • JD Supra European Union
    • 30 November 2017
    ...979 at [31]; Bundeswettbewerbsbehorde v Donau Chemie AG F°-536/11) EU:C:2013:366; [2013] 5 C.M.L.R. 19 at [34]. 10 Courage Ltd v Crehan (C-453/99) EU:C:2001:465; [2001] 3 W.L.R. 1646; [2001] 5 C.M.L.R. 28 at [26]–[27]; Manfredi v Lloyd Adriatico Assicurazioni SpA (Joined Cases C-295/04 to C......
  • Competition Litigation 2019
    • European Union
    • Mondaq European Union
    • 24 September 2018
    ...and the national courts of the EU must safeguard (Case C-127/73, BRT v SABAM, Case C-282/95 P, Guérin Automobiles v Commission, and Case C-453/99, Courage and Crehan ). In addition, the TFEU, and in particular Articles 101 and 102, have primacy over the national laws of the EU Member States......
  • Private enforcement: An overview of EU and national case law
    • European Union
    • JD Supra European Union
    • 2 July 2012
    ...This “spontaneous” harmonisation is to be welcomed. White & Case 7 Private enforcement: An overview of EU and national case law Notes 1 Case C-453/99, Courage Ltd. v. Bernard Crehan, 2001 ECR I-6297. 2 See Assimakis P. Komninos, EC Private Antitrust Enforcement, Decentralised Application of......
  • Request a trial to view additional results
2 books & journal articles
  • A European Legal Method? On European Private Law and Scientific Method
    • European Union
    • Wiley European Law Journal No. 15-1, January 2009
    • 1 January 2009
    ...Hesselink, ‘The Ideal of Codif‌ication and the Dynamics ofEuropeanisation: The Dutch Experience’, (2006) 12 European Law Journal 279.83 Case C-453/99, Courage v Crehan [2001] ECR I-6297; Joined Cases C-295/04 to C-298/04 Manfredi [2006]ECR I-6619.European Law Journal Volume 15© 2009 The Aut......
  • Towards a European Law of Contracts
    • European Union
    • Wiley European Law Journal No. 10-4, July 2004
    • 1 July 2004
    ...Blackwell Publishing Ltd. 2004 46924 M. Behar-Touchais and G. Virassamy, Les contrats de la distribution (LGDJ, 1999), 79, 131.25 Case 453/99 Courage [2001] ECR 6297; Europe,nov 2001, 12, note Idot.26 Art 1 of Directive 86/ Directive lies in the fact that parties must now give notice before......

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT