Dieter Krombach v André Bamberski.

JurisdictionEuropean Union
Celex Number61998CJ0007
ECLIECLI:EU:C:2000:164
Date28 March 2000
CourtCourt of Justice (European Union)
Procedure TypeReference for a preliminary ruling
Docket NumberC-7/98
EUR-Lex - 61998J0007 - FR 61998J0007

Arrêt de la Cour du 28 mars 2000. - Dieter Krombach contre André Bamberski. - Demande de décision préjudicielle: Bundesgerichtshof - Allemagne. - Convention de Bruxelles - Exécution des décisions - Ordre public. - Affaire C-7/98.

Recueil de jurisprudence 2000 page I-01935


Sommaire
Parties
Motifs de l'arrêt
Décisions sur les dépenses
Dispositif

Mots clés

1 Convention concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions - Reconnaissance et exécution des décisions - Motifs de refus - Violation de l'ordre public de l'État requis - Appréciation par le juge requis - Limites - Contrôle par la Cour

(Convention du 27 septembre 1968, art. 27, point 1)

2 Convention concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions - Reconnaissance et exécution des décisions - Motifs de refus - Violation de l'ordre public de l'État requis - Compétence du juge d'origine fondée sur la nationalité de la victime d'une infraction - Prise en compte par le juge requis - Inadmissibilité

(Convention du 27 septembre 1968, art. 27, point 1)

3 Convention concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions - Reconnaissance et exécution des décisions - Motifs de refus - Violation de l'ordre public de l'État requis - Notion

(Convention du 27 septembre 1968, art. 27, point 1)

4 Convention concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions - Reconnaissance et exécution des décisions - Motifs de refus - Violation de l'ordre public de l'État requis - Défendeur poursuivi pour infraction volontaire - Refus du juge d'origine à ce dernier du droit de se faire défendre sans comparaître personnellement - Prise en considération par le juge requis - Admissibilité

(Convention du 27 septembre 1968, art. 27, point 1, et protocole, art. II)

Sommaire

1 Si les États contractants restent, en principe, libres de déterminer, en vertu de la réserve inscrite à l'article 27, point 1, de la convention du 27 septembre 1968 concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions en matière civile et commerciale, conformément à leurs conceptions nationales, les exigences de leur ordre public, les limites de cette notion relèvent de l'interprétation de la convention. Dès lors, s'il n'appartient pas à la Cour de définir le contenu de l'ordre public d'un État contractant, il lui incombe néanmoins de contrôler les limites dans le cadre desquelles le juge d'un État contractant peut avoir recours à cette notion pour ne pas reconnaître une décision émanant d'une juridiction d'un autre État contractant.

(voir points 22-23)

2 Le juge de l'État requis ne peut pas, à l'endroit d'un défendeur domicilié sur le territoire de celui-ci, tenir compte, au regard de la clause de l'ordre public visée à l'article 27, point 1, de la convention du 27 septembre 1968 concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions en matière civile et commerciale, du seul fait que le juge de l'État d'origine a fondé sa compétence sur la nationalité de la victime d'une infraction.

(voir point 34, disp.)

3 Un recours à la clause de l'ordre public, figurant à l'article 27, point 1, de la convention du 27 septembre 1968 concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions en matière civile et commerciale, n'est concevable que dans l'hypothèse où la reconnaissance ou l'exécution de la décision rendue dans un autre État contractant heurterait de manière inacceptable l'ordre juridique de l'État requis, en tant qu'elle porterait atteinte à un principe fondamental. Afin de respecter la prohibition de la révision au fond de la décision étrangère, l'atteinte devrait constituer une violation manifeste d'une règle de droit considérée comme essentielle dans l'ordre juridique de l'État requis ou d'un droit reconnu comme fondamental dans cet ordre juridique.

(voir point 37)

4 Le recours à la clause de l'ordre public, figurant à l'article 27, point 1, de la convention du 27 septembre 1968 concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions en matière civile et commerciale, doit être considéré comme étant possible dans les cas exceptionnels où les garanties inscrites dans la législation de l'État d'origine et dans la convention elle-même n'ont pas suffi à protéger le défendeur d'une violation manifeste de son droit de se défendre devant le juge d'origine, tel que reconnu par la convention européenne des droits de l'homme. Dès lors, l'article II du protocole annexé à la convention, qui ne reconnaît le droit de se faire défendre sans comparaître personnellement devant les juridictions répressives d'un État contractant aux personnes non ressortissantes de cet État et domiciliées dans un autre État contractant que dans la mesure où elles sont poursuivies pour une infraction involontaire, ne saurait être interprété en ce sens qu'il s'oppose à ce que le juge de l'État requis puisse, à l'endroit d'un défendeur domicilié sur le territoire de celui-ci et poursuivi pour une infraction volontaire, tenir compte, au regard de la clause de l'ordre public visée à l'article 27, point 1, précité, du fait que le juge de l'État d'origine a refusé à ce dernier le droit de se faire défendre sans comparaître personnellement.

(voir points 44-45, disp.)

Parties

Dans l'affaire C-7/98,

ayant pour objet une demande adressée à la Cour, en application du protocole du 3 juin 1971 relatif à l'interprétation par la Cour de justice de la convention du 27 septembre 1968 concernant la compétence judiciaire et l'exécution des décisions en matière civile et commerciale, par le Bundesgerichtshof (Allemagne) et tendant à obtenir, dans le litige pendant devant cette juridiction entre

Dieter Krombach

et

André Bamberski,

une décision à titre préjudiciel sur l'interprétation de l'article 27, point 1, de la convention du 27 septembre 1968, précitée (JO 1972, L 299, p. 32), telle que modifiée par la convention du 9 octobre 1978 relative à l'adhésion du royaume de Danemark, de l'Irlande et du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (JO L 304, p. 1, et - texte modifié - p. 77) et par la convention du 25 octobre 1982 relative à l'adhésion de la République hellénique (JO L 388, p. 1),

LA COUR,

composée de MM. G. C. Rodríguez Iglesias, président, J. C. Moitinho de Almeida, D. A. O. Edward, L. Sevón et R. Schintgen, présidents de chambre, P. J. G. Kapteyn, C. Gulmann, J.-P. Puissochet, G. Hirsch, P. Jann (rapporteur) et H. Ragnemalm, juges,

avocat général: M. A. Saggio,

greffier: Mme L. Hewlett, administrateur,

considérant les observations écrites présentées:

- pour M. Bamberski, par Me H. Klingelhöffer, avocat à Ettlingen,

- pour le gouvernement allemand, par M. R. Wagner, Regierungsdirektor au ministère fédéral de la Justice, en qualité d'agent,

- pour le gouvernement français, par Mmes K. Rispal-Bellanger, sous-directeur à la direction des affaires juridiques du ministère des Affaires étrangères, et R. Loosli-Surrans, chargée de mission à la même direction, en qualité d'agents,

- pour la Commission des Communautés européennes, par M. J. L. Iglesias Buhigues, conseiller juridique, en qualité d'agent, assisté de Me...

To continue reading

Request your trial
45 practice notes
  • Opinion of Advocate General Emiliou delivered on 14 December 2023.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 14 December 2023
    ...EU:C:2012:719, paragraph 35 and the case-law cited). In the context of the 1968 Brussels Convention, judgment of 28 March 2000, Krombach (C‑7/98, EU:C:2000:164, paragraph 33 Judgment in TNT Express, paragraph 63. 34 I agree that the situation is no different from that which requires the Cou......
  • ASML Netherlands BV v Semiconductor Industry Services GmbH (SEMIS).
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 28 September 2006
    ...Rec. p. I‑8639), apartado 16 y la jurisprudencia citada. 33 – En lo sucesivo, «CEDH». 34 – Sentencia de 28 de marzo de 2000, Krombach (C‑7/98, Rec. p. I‑1935), apartado 25. 35 – Sentencias de 17 de diciembre de 1998, Baustahlgewebe/Comisión (C‑185/95 P, Rec. p. I‑8417), apartados 20 y 21, y......
  • Koldo Gorostiaga Atxalandabaso v European Parliament.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 11 September 2008
    ...décembre 1979, Hauer (44/79, Rec. p. 3727, point 15); du 15 mai 1986, Johnston (222/84, Rec. p. 1651, point 18); du 28 mars 2000, Krombach (C-7/98, Rec. p. I‑1935, point 25); du 6 mars 2001, Connolly/Commission (C-274/99 P, Rec. p. I-1611, point 37); du 12 juin 2003, Schmidberger (C-112/00,......
  • Papierfabrik August Koehler AG (C-322/07 P), Bolloré SA (C-327/07 P) and Distribuidora Vizcaína de Papeles SL (C-338/07 P) v Commission of the European Communities.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 2 April 2009
    ...and T‑40/92 CB and Europay v Commission [1994] ECR II‑49, and Case T‑310/01 Schneider Electric v Commission [2002] ECR II‑4071. 25 – Case C‑7/98 Krombach [2000] ECR I‑1935, paragraphs 25 and 26. 26 – See, in particular, Joined Cases C‑403/04 P and C‑405/04 P Sumitomo Metal Industries and Ni......
  • Request a trial to view additional results
41 cases
  • Opinion of Advocate General Emiliou delivered on 14 December 2023.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 14 December 2023
    ...EU:C:2012:719, paragraph 35 and the case-law cited). In the context of the 1968 Brussels Convention, judgment of 28 March 2000, Krombach (C‑7/98, EU:C:2000:164, paragraph 33 Judgment in TNT Express, paragraph 63. 34 I agree that the situation is no different from that which requires the Cou......
  • ASML Netherlands BV v Semiconductor Industry Services GmbH (SEMIS).
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 28 September 2006
    ...Rec. p. I‑8639), apartado 16 y la jurisprudencia citada. 33 – En lo sucesivo, «CEDH». 34 – Sentencia de 28 de marzo de 2000, Krombach (C‑7/98, Rec. p. I‑1935), apartado 25. 35 – Sentencias de 17 de diciembre de 1998, Baustahlgewebe/Comisión (C‑185/95 P, Rec. p. I‑8417), apartados 20 y 21, y......
  • Koldo Gorostiaga Atxalandabaso v European Parliament.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 11 September 2008
    ...décembre 1979, Hauer (44/79, Rec. p. 3727, point 15); du 15 mai 1986, Johnston (222/84, Rec. p. 1651, point 18); du 28 mars 2000, Krombach (C-7/98, Rec. p. I‑1935, point 25); du 6 mars 2001, Connolly/Commission (C-274/99 P, Rec. p. I-1611, point 37); du 12 juin 2003, Schmidberger (C-112/00,......
  • Papierfabrik August Koehler AG (C-322/07 P), Bolloré SA (C-327/07 P) and Distribuidora Vizcaína de Papeles SL (C-338/07 P) v Commission of the European Communities.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 2 April 2009
    ...and T‑40/92 CB and Europay v Commission [1994] ECR II‑49, and Case T‑310/01 Schneider Electric v Commission [2002] ECR II‑4071. 25 – Case C‑7/98 Krombach [2000] ECR I‑1935, paragraphs 25 and 26. 26 – See, in particular, Joined Cases C‑403/04 P and C‑405/04 P Sumitomo Metal Industries and Ni......
  • Request a trial to view additional results
2 books & journal articles
  • Gli strumenti di diritto dell'Unione europea in materia di famiglia e il Trattato di Lisbona
    • European Union
    • Studi sulla integrazione europea No. 2-2010, May 2010
    • 1 May 2010
    ...del 20 luglio 2001, riguardante il principio del giusto processo) e della stessa Corte di giustizia (sentenza del 28 marzo 2000, causa C-7/98, Krombach, relativa al medesimo principio). Si tende, infatti, a considerarlo un vincolo da rimuovere rispetto alle esigenze di effettività e di effi......
  • Jurisprudencia
    • European Union
    • Cooperación Judicial Civil en la Unión Europea. El cobro de las deudas Decision
    • 28 October 2007
    ...- Sentencia del TJCE de 11 de mayo de 2000 en el asunto C-38/98, Renault. Page 201 - Sentencia del TJCE de 28 de marzo de 2000 en el asunto C-7/98, Krombach. - Sentencia del TJCE de 23 de noviembre de 1999 en los asuntos acumulados C-369/96 y 376/96, Arblade. - Sentencia del TJCE de 17 de j......

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT