Lesoochranárske zoskupenie VLK v Ministerstvo životného prostredia Slovenskej republiky.

JurisdictionEuropean Union
CourtCourt of Justice (European Union)
ECLIECLI:EU:C:2011:125
Docket NumberC-240/09
Celex Number62009CJ0240
Procedure TypeReference for a preliminary ruling
Date08 March 2011

Affaire C-240/09

Lesoochranárske zoskupenie VLK

contre

Ministerstvo životného prostredia Slovenskej republiky

(demande de décision préjudicielle, introduite par

le Najvyšší súd Slovenskej republiky)

«Environnement — Convention d’Aarhus — Participation du public au processus décisionnel et accès à la justice en matière d’environnement — Effet direct»

Sommaire de l'arrêt

1. Questions préjudicielles — Compétence de la Cour — Interprétation d'un accord international conclu par la Communauté et les États membres en vertu d'une compétence partagée — Convention sur l'accès à l'information, la participation du public au processus décisionnel et l'accès à la justice en matière d'environnement (convention d'Aarhus) — Compétence pour déterminer la répartition des compétences entre la Communauté et ses États membres

(Art. 234 CE; convention d'Aarhus, art. 9, § 3; décision du Conseil 2005/370)

2. Questions préjudicielles — Compétence de la Cour — Limites — Interprétation sollicitée en raison de l'applicabilité d'une disposition tant à des situations relevant du droit national qu'à des situations relevant du droit de l'Union — Compétence pour fournir cette interprétation

(Convention d'Aarhus, art. 9, § 3; décision du Conseil 2005/370)

3. Accords internationaux — Accords de la Communauté — Convention sur l'accès à l'information, la participation du public au processus décisionnel et l'accès à la justice en matière d'environnement (convention d'Aarhus) — Article 9, paragraphe 3 — Effet direct — Absence

(Art. 10 CE; convention d'Aarhus, art. 9, § 3; décision du Conseil 2005/370)

1. La convention sur l'accès à l'information, la participation du public au processus décisionnel et l'accès à la justice en matière d'environnement (convention d’Aarhus) ayant été conclue par la Communauté et tous ses États membres en vertu d’une compétence partagée, il en découle que la Cour, saisie conformément aux dispositions du traité, notamment l’article 234 CE, est compétente pour établir la ligne de partage entre les obligations que l’Union assume et celles qui demeurent à la seule charge des États membres et pour interpréter les stipulations de ladite convention.

Il y a lieu, par suite, de déterminer si, dans le domaine couvert par l’article 9, paragraphe 3, de la convention d’Aarhus, l’Union a exercé ses compétences et adopté des dispositions portant sur l’exécution des obligations qui en découlent. Dans l’hypothèse dans laquelle ce ne serait pas le cas, les obligations qui découlent de l’article 9, paragraphe 3, de la convention d’Aarhus continueraient de relever du droit national des États membres. Dans ce cas, il appartiendrait aux juridictions de ces États de déterminer, sur la base du droit national, si des particuliers peuvent se fonder directement sur les normes de cet accord international qui concernent ce domaine, ou encore si ces juridictions doivent d’office en faire application. Le droit de l’Union n’impose pas plus qu’il n’exclut, dans ce cas, que l’ordre juridique d’un État membre reconnaisse aux particuliers le droit de se fonder directement sur cette norme ou impose au juge l’obligation de l’appliquer d’office.

En revanche, s’il était constaté que l’Union a exercé ses compétences et adopté des dispositions dans le domaine couvert par l’article 9, paragraphe 3, de la convention d’Aarhus, le droit de l’Union s’appliquerait et il appartiendrait à la Cour de déterminer si la disposition de l’accord international en cause a un effet direct.

À cet égard, l'Union jouit, dans le domaine de l'environnement, d'une compétence externe explicite en vertu de l'article 175 CE, lu en combinaison avec l'article 174, paragraphe 2, CE.

En outre, une question spécifique qui n’a pas encore fait l’objet d’une législation de l’Union peut néanmoins relever du droit de l’Union dès lors que cette question est réglée dans des accords conclus par l’Union et par ses États membres et qu’elle concerne un domaine largement couvert par celui-ci.

(cf. points 31-33, 35-36)

2. La Cour est compétente pour interpréter les stipulations de l’article 9, paragraphe 3, de la convention sur l'accès à l'information, la participation du public au processus décisionnel et l'accès à la justice en matière d'environnement (convention d’Aarhus) et, en particulier, pour se prononcer sur le point de savoir si celles-ci sont ou non d’effet direct.

Lorsqu’une disposition peut trouver à s’appliquer aussi bien à des situations relevant du droit national qu’à des situations relevant du droit de l’Union, il existe un intérêt certain à ce que, pour éviter des divergences d’interprétation futures, cette disposition reçoive une interprétation uniforme, quelles que soient les conditions dans lesquelles elle est appelée à s’appliquer.

(cf. points 42-43)

3. L’article 9, paragraphe 3, de la convention sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement (convention d'Aarhus), est dépourvu d’effet direct en droit de l’Union. Il appartient toutefois à la juridiction de renvoi d’interpréter, dans toute la mesure du possible, le droit procédural relatif aux conditions devant être réunies pour exercer un recours administratif ou juridictionnel conformément tant aux objectifs de l’article 9, paragraphe 3, de cette convention qu’à celui de protection juridictionnelle effective des droits conférés par le droit de l’Union, afin de permettre à une organisation de défense de l’environnement de contester devant une juridiction une décision prise à l’issue d’une procédure administrative susceptible d’être contraire au droit de l’Union de l’environnement.

En l’absence de réglementation de l’Union en la matière, il appartient à l’ordre juridique interne de chaque État membre de régler les modalités procédurales des recours destinés à assurer la sauvegarde des droits que les justiciables tirent du droit de l’Union, les États membres ayant la responsabilité d’assurer, dans chaque cas, une protection effective de ces droits.

À ce titre, les modalités procédurales des recours destinés à assurer la sauvegarde des droits que les justiciables tirent du droit de l’Union ne doivent pas être moins favorables que celles concernant des recours similaires de droit interne (principe d’équivalence) et ne doivent pas rendre pratiquement impossible ou excessivement difficile l’exercice des droits conférés par l’ordre juridique de l’Union (principe d’effectivité).

(cf. points 47-48, 51-52 et disp.)







ARRÊT DE LA COUR (grande chambre)

8 mars 2011 (*)

«Environnement – Convention d’Aarhus – Participation du public au processus décisionnel et accès à la justice en matière d’environnement – Effet direct»

Dans l’affaire C‑240/09,

ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l’article 234 CE, introduite par le Najvyšší súd Slovenskej republiky (Slovaquie), par décision du 22 juin 2009, parvenue à la Cour le 3 juillet 2009, dans la procédure

Lesoochranárske zoskupenie VLK

contre

Ministerstvo životného prostredia Slovenskej republiky,

LA COUR (grande chambre),

composée de M. V. Skouris, président, MM. A. Tizzano, J. N. Cunha Rodrigues, K. Lenaerts, J.-C. Bonichot (rapporteur), K. Schiemann et D. Šváby, présidents de chambre, M. A. Rosas, Mme R. Silva de Lapuerta, MM. U. Lõhmus, A. Ó Caoimh, M. Safjan et Mme M. Berger, juges,

avocat général: Mme E. Sharpston,

greffier: Mme R. Şereş, administrateur,

vu la procédure écrite et à la suite de l’audience du 4 mai 2010,

considérant les observations présentées:

– pour Lesoochranárske zoskupenie VLK, par Me I. Rajtáková, advokátka,

– pour le gouvernement slovaque, par Mme B. Ricziová, en qualité d’agent,

– pour le gouvernement allemand, par MM. M. Lumma et B. Klein, en qualité d’agents,

– pour le gouvernement grec, par M. G. Karipsiadis et Mme T. Papadopoulou, en qualité d’agents,

– pour le gouvernement français, par MM. G. de Bergues et S. Menez, en qualité d’agents,

– pour le gouvernement polonais, par MM. M. Dowgielewicz, D. Krawczyk et M. Nowacki, en qualité d’agents,

– pour le gouvernement finlandais, par M. J. Heliskoski et Mme M. Pere, en qualité d’agents,

– pour le gouvernement suédois, par Mme A. Falk, en qualité d’agent,

– pour le gouvernement du Royaume-Uni, par M. L. Seeboruth et Mme J. Stratford, en qualité d’agents,

– pour la Commission européenne, par MM. P. Oliver et A. Tokár, en qualité d’agents,

ayant entendu l’avocat général en ses conclusions à l’audience du 15 juillet 2010,

rend le présent

Arrêt

1 La demande de décision préjudicielle porte sur l’interprétation de l’article 9, paragraphe 3, de la convention sur l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière d’environnement, approuvée au nom de la Communauté européenne par la décision 2005/370/CE du Conseil, du 17 février 2005 (JO L 124, p. 1, ci-après la «convention d’Aarhus»).

2 Cette demande a été présentée dans le cadre d’un litige opposant Lesoochranárske zoskupenie VLK (ci-après le «zoskupenie»), association constituée conformément au droit slovaque et ayant pour objet la protection de l’environnement, au Ministerstvo životného prostredia Slovenskej republiky (ministère de l’Environnement de la République slovaque, ci-après le «Ministerstvo životného prostredia»), à propos de la demande de l’association tendant à être «partie» à la procédure administrative concernant l’octroi de dérogations au régime de protection d’espèces telles que l’ours brun, l’accès à des espaces naturels protégés ou encore l’utilisation de produits chimiques dans de tels espaces.

Le cadre juridique

Le droit international

3 L’article 9 de la convention d’Aarhus stipule:

«1. Chaque Partie veille, dans le cadre de sa législation nationale, à ce que toute personne qui estime que la demande d’informations qu’elle a présentée en application de l’article 4 a été ignorée, rejetée...

To continue reading

Request your trial
48 practice notes
  • Council of the European Union and Others v Vereniging Milieudefensie and Stichting Stop Luchtverontreiniging Utrecht.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 8 Mayo 2014
    ...EU:C:2011:864, paragraph 54); and Z (C‑363/12, EU:C:2014:159, paragraphs 84 to 86). ( 9 ) See judgment in Lesoochranárske zoskupenie (C‑240/09, EU:C:2011:125), in which the Court held that Article 9(3) of the Aarhus Convention did not have direct ( 10 ) Paragraphs 42 to 45 of the judgment i......
  • Stichting Comité N 65 Ondergronds Helvoirt contra Comisión Europea.
    • European Union
    • General Court (European Union)
    • 15 Diciembre 2021
    ...directamente la situación jurídica de los particulares (sentencia de 8 de marzo de 2011, Lesoochranárske zoskupenie, C‑240/09, EU:C:2011:125, apartado 45). En efecto, ha considerado que, dado que solamente «los miembros del público que [reunieran] los eventuales criterios previstos por [el]......
  • Q-Beef NV (C-89/10) v Belgische Staat and Frans Bosschaert (C-96/10) v Belgische Staat, Vleesgroothandel Georges Goossens en Zonen NV and Slachthuizen Goossens NV.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 26 Mayo 2011
    ...paragraph 34, and Recheio – Cash & Carry, paragraph 17, and, more generally, Case C‑268/06 Impact [2008] ECR I‑2483, paragraph 46, and Case C‑240/09 Lesoochranárske zoskupenie [2011] ECR I‑0000, paragraph 48. 18 – See, inter alia, Case C‑445/06 Danske Slagterier [2009] ECR I‑2119, paragraph......
  • Land Nordrhein-Westfalen
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 12 Noviembre 2019
    ...(GU 1992, L 206, pag. 7; in prosieguo: la «direttiva habitat»), sentenza dell’8 marzo 2011, Lesoochranárske zoskupenie (C‑240/09, EU:C:2011:125, punto 52), e, sulla direttiva quadro sulle acque, sentenza del 20 dicembre 2017, Protect Natur-, Arten- und Landschaftsschutz Umweltorganisation (......
  • Request a trial to view additional results
33 cases
  • Council of the European Union and Others v Vereniging Milieudefensie and Stichting Stop Luchtverontreiniging Utrecht.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 8 Mayo 2014
    ...EU:C:2011:864, paragraph 54); and Z (C‑363/12, EU:C:2014:159, paragraphs 84 to 86). ( 9 ) See judgment in Lesoochranárske zoskupenie (C‑240/09, EU:C:2011:125), in which the Court held that Article 9(3) of the Aarhus Convention did not have direct ( 10 ) Paragraphs 42 to 45 of the judgment i......
  • Stichting Comité N 65 Ondergronds Helvoirt contra Comisión Europea.
    • European Union
    • General Court (European Union)
    • 15 Diciembre 2021
    ...directamente la situación jurídica de los particulares (sentencia de 8 de marzo de 2011, Lesoochranárske zoskupenie, C‑240/09, EU:C:2011:125, apartado 45). En efecto, ha considerado que, dado que solamente «los miembros del público que [reunieran] los eventuales criterios previstos por [el]......
  • Q-Beef NV (C-89/10) v Belgische Staat and Frans Bosschaert (C-96/10) v Belgische Staat, Vleesgroothandel Georges Goossens en Zonen NV and Slachthuizen Goossens NV.
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 26 Mayo 2011
    ...paragraph 34, and Recheio – Cash & Carry, paragraph 17, and, more generally, Case C‑268/06 Impact [2008] ECR I‑2483, paragraph 46, and Case C‑240/09 Lesoochranárske zoskupenie [2011] ECR I‑0000, paragraph 48. 18 – See, inter alia, Case C‑445/06 Danske Slagterier [2009] ECR I‑2119, paragraph......
  • Land Nordrhein-Westfalen
    • European Union
    • Court of Justice (European Union)
    • 12 Noviembre 2019
    ...(GU 1992, L 206, pag. 7; in prosieguo: la «direttiva habitat»), sentenza dell’8 marzo 2011, Lesoochranárske zoskupenie (C‑240/09, EU:C:2011:125, punto 52), e, sulla direttiva quadro sulle acque, sentenza del 20 dicembre 2017, Protect Natur-, Arten- und Landschaftsschutz Umweltorganisation (......
  • Request a trial to view additional results
11 books & journal articles
  • The SEA directive
    • European Union
    • Environmental assessments of plans, programmes and projects. Rulings of the Court of Justice of the European Union
    • 6 Noviembre 2020
    ...&dir=&occ=first&part=1&cid=1625972 Judgment of the Court (Grand Chamber) of 8 March 2011, Case C-240/09 [ECLI:EU:C:2011:125] Lesoochranárske zoskupenie VLK v Ministerstvo životného prostredia Slovenskej republiky Reference for a preliminary ruling: Najvyšší súd Slovenskej republiky - Slovak......
  • Climate Change‐related Aarhus Conflicts: How Successful are Procedural Rights in EU Climate Law?
    • European Union
    • Review of European, Comparative & International Environmental Law No. 23-3, November 2014
    • 1 Noviembre 2014
    ...the provision does not ‘contain any clearand precise obligation capable of directly regulating the legal positionof individuals’. CJEU, Case C-240/09, Lesoochranárske zoskupenieVLK, [2011] ECR I-1255, at paragraph 45.20 Regulation 1367/2006 of 6 September 2006 on the Application ofthe Provi......
  • Access to Justice in Environmental Matters and the Aarhus Convention's Effects in the EU Legal Order: No Room for Nuanced Self‐executing Effect?
    • European Union
    • Review of European, Comparative & International Environmental Law No. 25-1, April 2016
    • 1 Abril 2016
    ...which was at issue in Vereniging Milieudefensie.58 See N. De Sadeleer and C. Poncelet, n. 52 above, at 200.59 See, e.g., M. Eliantonio, ‘Case C-240/09, Lesoochranárskezoskupenie VLK v. Ministerstvo zivotného prostredia Slovenskejrepubliky, Judgment of the Court of Justice (Grand Chamber) of......
  • General Principles
    • European Union
    • Environmental assessments of plans, programmes and projects. Rulings of the Court of Justice of the European Union
    • 6 Noviembre 2020
    ...decision taken following administrative proceedings liable to be contrary to EU environmental law. (Lesoochranárske zoskupenie, C-240/09, EU:C:2011:125, paragraphs 30-38, 43, 50-52) 42 ...
  • Request a trial to view additional results

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT